Nom de code Pompidou
"Nom de code Pompidou" Interview croisée Véronique Massenot, auteure, et Fred Sochard, illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. Un lieu, des œuvres CRDP. Quelle est votre relation personnelle au centre Georges Pompidou ? Est-elle liée à un contexte précis ? Véronique Massenot. Avant de devenir auteure, j’ai travaillé dans des musées, mais je suis surtout une grande visiteuse à titre personnel. J’ai dédicacé l’album à une amie disparue depuis peu, que je retrouvais près du musée lorsque nous étions adolescentes. Nous étions attirées par l’art - plus tard elle a fait les Beaux-Arts. Du dehors au dedans, de la place au musée, le lieu correspond pour moi à des retrouvailles, à une expérience sensible que je n’oublie pas. Fred Sochard. Pour moi aussi, cela correspond à un souvenir ou des...

Natura et les Chevaliers des quatres saisons
"Natura et les Chevaliers des quatres saisons" Interview de l’auteur Pierre Coran nous parle de sa démarche d’écriture. Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que vous travailleriez sur Arcimboldo et sur les “quatre saisons” ? Ma première réaction a été une joie saine de poète et d’enseignant car la nouvelle collection de L’Élan vert et du CRDP de l’académie d’Aix-Marseille est artistiquement et pédagogiquement intéressante, originale aussi. Elle permet à un éditeur, un auteur, une illustratrice, une graphiste, des lectrices et lecteurs de tous âges, d’entrer ensemble, par une porte dérobée, dans un univers où la beauté et le mystère se conjuguent et créent une émotion vraie. Étiez-vous sensible à ce peintre ? Le travail sur l’assemblage (fruits, fleurs, légumes) a-t-il été un élément...

Pirate des couleurs
"Pirate des couleurs" Interview croisée Christine Beigel, auteure, et Natacha Sicaud, illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Van Gogh, sa chambre, une histoire de pirate CRDP. Quel rapport avez-vous avec cet artiste et son œuvre et comment vous êtes-vous approchée puis éloignée de l’œuvre ? Christine Beigel. Van Gogh est un incontournable de l’Histoire de l’art. Je l’aime pour sa couleur et son caractère. Je connais bien ses œuvres pour fréquenter le musée d’Orsay. La Chambre est une œuvre qui parle à tout le monde, les grands comme les petits car c’est à la fois un sujet, un lieu universel et intime. Natacha Sicaud. C’est un peintre que j’aime et sur lequel j’avais déjà travaillé en 2002. Mon but a été de retrouver une atmosphère en fonction du tableau et du récit, et bien sûr...

Drôle d’engin pour Valentin
"Drôle d’engin pour Valentin" Interview croisée Géraldine Elschner, auteure, et Rémi Saillard, illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. Motivation, inspiration, démarche CRDP. Comme pour Monet et les deux albums qui lui sont dédiés autour d’une œuvre ou de ses séries, vous doublez sur Vinci. Vous approfondissez donc. Comment est née l’idée de Valentin ? Géraldine Elschner. Valentin est né il y a longtemps : une petite histoire écrite pendant des vacances très pluvieuses dans une ferme du Nord. Désespéré de voir son mouton rétrécir à chaque averse, le berger lui construisait une drôle de machine pour le mettre à sec et le texte se terminait par : « C’est ainsi que naquit le premier parapluie. » Le texte n’avait pas convaincu, il a dormi dans mes tiroirs pendant des années. Par la suite,...

La Malédiction de Zar
"La Malédiction de Zar" Interview croisée Hélène Kérillis, auteure, et Xavière Devos, illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations, références, symboles CRDP. Dans votre démarche, êtes-vous plutôt rapide pour imaginer puis écrire l’ensemble ou les idées naissent-elles plus lentement ? Hélène Kérillis. Je fais de nombreuses recherches, ma réflexion est longue et il se passe de nombreux tours et détours dans ma cervelle avant de trouver l’histoire : c’est tout un mécanisme combinatoire à l’œuvre. CRDP. Vous-êtes-vous beaucoup documentée pour les décors et costumes ? Xavière Devos. J’ai beaucoup feuilleté un magnifique livre sur Georges de La Tour que j’admire depuis des années, Georges de la Tour par Jacques Thuillier (éd. Flammarion, 2002). CRDP. La page de faux titre ressemble à...

Mystères en coulisse
"Mystères en coulisse" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Hélène Kérillis nous parle de sa démarche d’écriture. Quelles ont été vos premières impressions lorsque vous avez appris que vous travailleriez sur Degas ? J’ai toujours admiré l’extraordinaire richesse des pastels de Degas : c’est vraiment un maître du genre ! Il y a là une matière évanescente, avec une luminosité et un velouté “charnels”. Au musée d’Orsay, à Paris, j’ai souvent eu l’occasion d’entrer dans l’espace réservé aux pastels où trône un bon nombre d’œuvres de Degas. Ce sont de petites salles à l’atmosphère particulière où la lumière est tamisée afin que les couleurs des pastels ne se fanent pas avec le temps. Cela laisse l’impression de toucher au cœur du mystère de la création de manière plus intimiste qu’au pied d’œuvres plus...

Mes Petits Bateaux
"Mes Petits Bateaux" Interview de l’auteur-illustrateur Éric Battut nous parle de sa démarche de création, avec sa double casquette… Le « Pont des arts », un pont entre les œuvres CRDP. Aimez-vous la peinture impressionniste et vous étiez-vous penché sur cette « technique » avant la réalisation de cet album ? Éric Battut. Oui. J’ai fait de nombreuses copies des tableaux de Monet lorsque j’ai décidé de faire l’école É. Cohl, pas au format réel certes, mais cela a été autant formateur qu’un plaisir. Ce n’est donc pas si « nouveau » pour moi, et l’expérience facilite le travail. Et oui j’aime les impressionnistes, pas tous et pas tous les tableaux. Je n’ai pas une préférence. J’aime plus Boudin pour ses aquarelles et ses couchers de soleil à l’huile que pour ses plages et ses vues portuaires ; par exemple...

Les Trois Musiciens
"Les Trois Musiciens" Interview de l’auteure Véronique Massenot nous parle de sa démarche d’écriture. Quelle a été votre motivation pour travailler sur ce nouveau projet de la collection “Pont des arts” ? Picasso était placé très haut sur ma petite liste de souhaits ! Les éditeurs, après une déception commune sur un projet précédent avorté, m’ont fait cette offre : comment la refuser ? Portiez-vous un intérêt particulier aux œuvres de Picasso et au cubisme ? Oui, bien sûr. Picasso m’a vite plu, dès petite. Son inventivité, sa très grande liberté. Cela vient de mon grand-père, qui était artiste et l’admirait beaucoup. D’ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de les associer toujours un peu. Plus tard, lorsque j’étais étudiante en Histoire de l’art, j’ai fait un stage au musée Picasso, à Paris. J’ai trié et...

Jeumagik
"Jeumagik" Interview croisée Hélène Kérillis, auteure, et Joanna Boillat, illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Motivation, inspiration, démarche CRDP. Vous êtes restée fidèle à une partie de l’histoire et du mythe d’Orphée : dans quel but ? Hélène. Kérillis. Cela a été un plaisir pour moi de travailler sur ce mythe d’Orphée, un des plus riches et des plus mystérieux de l’Antiquité grecque. Orphée incarne la puissance magique de la musique, mais aussi l’amour fou, puisqu’il a osé défier la Mort en descendant aux Enfers pour essayer de ramener à la vie sa femme Eurydice. Voilà un héros d’une haute valeur humaine, plus susceptible de nous éclairer, à mon sens, que les conquérants dont la célébrité repose sur des exploits guerriers, donc sur la violence. Il est rassurant de compter parmi les...

L’Enfant aux pistolets
"L’Enfant aux pistolets" Interview croisée Michel Séonnet, auteur, et Bruno Pilorget, illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. La motivation pour un album “Pont des Arts” Michel Séonnet. J’ai découvert la collection “Pont des arts” lors d’un salon du livre. Quand les éditeurs m’ont demandé si cela m’intéressait de travailler sur la collection, j’ai tout de suite parlé de cette œuvre, La Liberté guidant le peuple de Delacroix. Bruno Pilorget. Cette collection “Pont des Arts” exige de l’illustrateur qu’il se sente bien à sa place et qu’il ait une bonne raison de se lancer dans l’aventure. Pour Hokusai, La Grande Vague demandait un travail épuré, en particulier un trait fluide à l’encre et au pinceau, ce que je fais dans mes carnets de voyage. Pour Omotou guerrier Masaï, je pense qu’il était...

Le Vaisseau blanc
"Le Vaisseau blanc" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Véronique Massenot nous parle de sa démarche d’écriture. Vous avez écrit deux titres dans la collection « Ponts des arts » portant sur des peintres (Chagall et Hokusai), Le Vaisseau blanc est le premier traitant des arts de l’espace, pour une œuvre d’architecture religieuse. Comment avez-vous abordé cette œuvre de Le Corbusier ? Le plus simplement possible. Même si ce livre a dû se faire un peu plus vite que les deux autres, j’y étais préparée depuis longtemps. Dans une vie antérieure, avant de devenir auteure, j’ai d’abord étudié l’histoire de l’art et ma maîtrise portait, entre autres sujets, sur la chapelle de Ronchamp – ses vitraux, plus exactement. Je l’avais bien sûr longuement visitée. Le travail de Le Corbusier, sa démarche...

Mona Lisa
"Mona Lisa" Interview de l’auteure et de l’illustrateur Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. Que vous inspirait le tableau La Joconde avant de vous lancer dans l’aventure ? N’a-t-il pas été intimidant de travailler à partir du tableau le plus célèbre du monde ? Il ne m’inspirait pas grand-chose ! Comme beaucoup, je la regardais plutôt de loin que de près. Mona Lisa était trop célèbre, trop admirée… Je ne voyais pas ce qu’on lui trouvait. Je suis intimidée face à chaque tableau sur lequel j’ai travaillé. Alors La Joconde, vous imaginez ! Jamais je n’aurais osé la choisir. Mais comme souvent chez moi, c’est un coup de coeur qui a décidé, et non ma tête. Qu’est-ce qui a déclenché votre récit ? Le déclic s’est fait lors d’un tour en bateau sur le canal Saint-Martin. En passant les...

Omotou, guerrier masaï
"Omotou, guerrier masaï" Interview de l’auteur et de l’illustrateur Michel Piquemal nous parle de sa démarche d’écriture. Qu’est-ce qui vous a décidé à travailler sur Sow et l’œuvre, Guerrier debout ? Lorsque les éditeurs m’ont proposé de travailler dans le cadre de cette collection en rendant hommage à un peintre ou un sculpteur contemporain, j’ai aussitôt pensé à Ousmane Sow dont j’admire l’œuvre. Justement comment appréciez-vous ce type d’œuvre et la sculpture en particulier ? Habituellement, je ne suis guère sensible à la sculpture (mis à part Rodin, Camille Claudel et Maillol) mais lorsque j’ai vu les sculptures d’Ousmane Sow sur le Pont des arts en 1999, cela a été un choc. Travailler sous la contrainte de l’œuvre et de la collection “Pont des arts” a-t-il été facile ? Les...

Des Zigotos chez Crapoto
"Des Zigotos chez Crapoto" Interview de l’auteur et l’illustratrice Stéphane Servant nous parle de sa démarche d’écriture. Comment s’est effectué le choix de l’œuvre Galeries Lafayette ? Au tout début du projet, nous avons réuni avec les éditeurs un certain nombre de reproductions d’œuvres de Jean Dubuffet. Le choix devait répondre à deux critères. Le premier, que l’œuvre résonne en moi, qu’elle m’emporte, m’émeuve, me fasse rêver ou me questionne car sans cela, il ne pouvait y avoir d’écriture. Ensuite il fallait que le tableau choisi induise une narration tout en laissant une place à l’imaginaire. C’est la série des tableaux dont fait partie Galeries Lafayette qui a été gardée car ce sont des instantanés de la vie quotidienne, avec des rues, des boutiques, de nombreux personnages et des mots disséminés...

Moi, Princesse Marguerite
"Moi, Princesse Marguerite" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Christine Beigel nous parle de sa démarche d’écriture. Connaissiez-vous la collection “Pont des arts” ? Le principe d’un travail soumis à la contrainte d’un sujet imposé – une œuvre, un artiste – en augmente-t-il la difficulté ? Je connaissais déjà la collection “Pont des arts” dont j’apprécie la plupart des titres. La fiction, selon moi, est une très bonne manière d’amener les enfants à découvrir l’art, traité de façon trop didactique à mon goût. Alors que l’art, justement, est tout sauf didactique puisqu’il est subjectif. On aime une œuvre ou on ne l’aime pas, parfois sans savoir dire pourquoi. L’art joue sur notre sensibilité. Et notre regard. Quelqu’un qui voit beaucoup d’œuvres d’art aura un regard différent, plus aiguisé que...

Le Chat et l’Oiseau
"Le Chat et l’Oiseau" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. D’où est venue l’inspiration de Le Chat et l’oiseau ? C’est moi qui ai proposé le tableau de Klee que j’aimais depuis longtemps : j’avais une histoire de chat en préparation pour une édition allemande. Ce chat avait tout pour être heureux – des montagnes de choses parfaites et inutiles – mais il était enfermé et donc malheureux. Quand L’Élan Vert et le CRDP de l’académie d’Aix-Marseille m’ont donné leur feu vert, j’ai repris mon texte mais il a fallu le repenser pour l’intégrer dans l’univers de Klee. Finalement, seul le début est resté. Un nouveau décor s’est installé et l’oiseau est devenu libérateur… Le monde du peintre a l’air enfantin. Se cache pourtant derrière la peinture de...

Les Arbres de Noël
"Les Arbres de Noël" Interview de l’auteure et de l’illustrateur Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. Comment à partir du tableau La Charrette, Route sous la neige à Honfleur, l’histoire est-elle née ? C’est en fait l’inverse qui s’est produit pour ce livre : c’est le tableau qui est venu à la rencontre de l’histoire dont une première version sommeillait dans mes tiroirs depuis longtemps. Il y a une dizaine d’années, quelqu’un - Alexander R., à qui est dédié le livre - m’avait raconté un accident qui lui était arrivé en Finlande. En chemin sous la neige sur une petite route de campagne avec sa famille, il avait serré à droite en voyant une voiture arriver en face et s’était retrouvé dans le fossé ou ce qu’il croyait être un fossé. Aussitôt, des gens étaient arrivés, paniqués, les...

La Couleur de la Nuit
"La Couleur de la Nuit" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Hélène Kérillis nous parle de sa démarche d’écriture. Qui a choisi de travailler sur Gauguin et en particulier sur Arearea ? Gauguin est l’un de mes peintres préférés depuis l’enfance, pour ses couleurs chatoyantes, profondes, violentes : à mon sens, c’est un des plus grands coloristes de toute l’Histoire de la peinture. Écrire à partir de ses tableaux est donc un désir personnel très fort, désir que j’ai réalisé une première fois avec un petit album intitulé Le Cheval de la nuit, paru à la RMN. Désir toujours présent et qui a rencontré celui des éditeurs de L’Élan vert et du CRDP de l’académie d’Aix-Marseille. Pour le choix du tableau, j’ai proposé deux toiles, Qui sommes-nous, où allons-nous ? et Le Repas, avant de m’arrêter...

Guillaume et la couronne du cousin Édouard
"Guillaume et la couronne du cousin Édouard" Interview de l’auteur et de l’illustratrice Muzo nous parle de sa démarche d’écriture. Avez-vous déjà travaillé à la création d’albums jeunesse à partir d’une œuvre d’art ? En quoi est-ce différent d’une écriture sans la contrainte du sujet ? Je suis illustrateur pour la presse, où il y a un sujet “imposé” ; cela ne me pose aucun problème, j’en ai l’habitude. J’ai déjà écrit des scenarii pour des dessins animés ayant pour but d’initier les enfants à l’art comme “Une minute au musée”. En ce moment, je fais une série sur les arts premiers. Quelle a été votre réaction face à ce choix, une tapisserie, et cette histoire de couronnement ? C’est Charlotte qui en avait envie, elle m’a demandé si ça me convenait. Le projet même du livre était son idée et j’y ai adhéré. Le...

Que la fête commence !
"Que la fête commence !" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. Vous avez proposé le peintre Seurat, et l’œuvre Le Cirque : pourquoi ces choix ? En effet, c’est moi qui ai proposé le tableau étant incapable de travailler sur commande ! Je l’avais repéré à Orsay et avais eu dès le départ l’intuition qu’une histoire (ou plusieurs !) s’y cachait. L’Élan vert et le CRDP de l’académie d’Aix-Marseille ont tout de suite accepté. J’ai alors passé de longs moments au musée, face au tableau, à noter ce qu’il m’inspirait (description, associations, questions), à prendre des photos, zoomant les détails (les visages, le cadre, les fameux points). Ensuite seulement, je me suis plongée dans les livres sur Seurat, le pointillisme. Mais je ne savais pas du tout...

La Grande Vague
"La Grande Vague" Interview de l’auteure et de l’illustrateur Véronique Massenot nous parle de sa démarche d’écriture. Pourquoi avoir choisi Hokusai et sa “Grande vague” ? Cela a-t-il été motivant de se plonger dans le monde asiatique duquel on n’est pas forcément proches ? J’aime cette estampe depuis toujours : je suis une grande admiratrice de l’art asiatique, japonais en particulier. Je ne connaissais pas Hokusai de manière approfondie, ni son travail, ni sa vie. Ce fut un vrai bonheur pour moi que de pouvoir me plonger - c’est le mot qui convient ! - dans cette “grande vague” de culture japonaise. À croire que le choix de cette œuvre était un prétexte pour le faire enfin ! Comment l’histoire de Naoki est-elle née ? On connaît le monde asiatique emprunt de légendes et traditions, mais...

Les Bourgeois de Calais
"Les Bourgeois de Calais" Interview de l’auteure et des illustrateurs Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. Pourquoi avoir choisi le sculpteur Rodin ? Vous sentez-vous proche de cet artiste, vouliez-vous aborder son travail, son style de plus près ? En réalité, il s’agit plutôt de hasards et de rencontres que d’un choix. J’aime bien sûr depuis toujours aller au musée Rodin qui est un lieu particulier, et étant originaire du Nord, je connaissais aussi Calais et ses Bourgeois, une œuvre qui m’a toujours touchée et attirée. J’avais déjà acheté plusieurs livres sur le sujet, rêvais un peu d’une histoire, mais Rodin me semblait bien inaccessible. M’attaquer au grand maître, jamais je n’aurais osé… Le déclic pour l’aborder s’est fait en relisant les Chroniques de Froissart qui...

Petit Noun, l’hippopotame bleu des bords du Nil
"Petit Noun, l’hippopotame bleu des bords du Nil" Interview croisée Géraldine Elschner, auteure, et Anja Klauss, illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. La motivation pour un nouveau “Pont des Arts” Géraldine Elschner. Le petit hippopotame bleu a été un coup de cœur comme toujours ou presque. Je l’ai “rencontré” en Autriche, au musée de Vienne, il y a une dizaine d’années et avais acheté pour mes enfants un tee-shirt le représentant : tête devant, gros popotin derrière avec sa fleur de lotus. Du coup, le petit personnage est entré dans notre quotidien et j’ai tout de suite eu envie de l’intégrer dans une histoire un jour. Il aura fallu attendre la collection “Pont des Arts” pour lui pour trouver sa place. Anja Klauss. C’est mon deuxième album dans la collection “Pont des arts”, une...

Kalia sous les étoiles
"Kalia sous les étoiles" Interview de l’auteur et de l’illustratrice Didier Dufresne nous parle de sa démarche d’écriture. Van Gogh est-il un peintre que vous appréciez, duquel vous vous sentez proche ? Le travail d’écriture a-t-il été facile à construire ? J’ai été initié à Van Gogh par mon père, qui fut aussi mon instituteur. J’aime beaucoup ce peintre et j’avais eu déjà l’occasion de traduire pour d’autres éditions un album australien pour enfants qui parlait de Van Gogh. Il m’aurait été impossible d’écrire à partir d’une œuvre qui ne me plaisait pas. Le tableau choisi, Les roulottes, est une telle invitation au voyage que je n’ai pas eu de difficulté à écrire le texte. Le récit (avec la communauté gitane) s’est-il forcément imposé au vu de l’œuvre Les roulottes, campement de bohémiens aux environs...

Voyage sur un nuage
"Voyage sur un nuage" Interview croisée Véronique Massenot et Élise Mansot nous parlent de leur démarche de création. À partir du moment où vous apprenez qui est le peintre de référence, vous renseignez-vous sur lui, sur l’œuvre en question ? Ou bien la part la plus grande est-elle laissée à l’inspiration personnelle, à la création ? Véronique Massenot : Ayant choisi et le peintre et le tableau moi-même, il est difficile de savoir dans quel ordre se sont passées les choses. En réalité, j’ai d’abord choisi Élise Mansot ! Sa peinture m’attirait depuis longtemps et j’ai cherché vers quels peintres son style m’emmènerait d’instinct. J’ai pensé à Matisse, mais aucun de ses tableaux ne me semblait propice à écrire une histoire. Il y avait peu de personnages, beaucoup de natures mortes et d’intérieurs… puis...

La Charmeuse de serpents
"La Charmeuse de serpents" Interview de l’auteure Hélène Kérillis nous parle de sa démarche d’écriture. D’où vient votre inspiration ? Quelle est votre méthode de travail ? Tout part d’un ‘’état de ravissement ‘’ où je suis ravie à moi-même, emportée par une émotion où se conjuguent à la fois le sentiment de beauté esthétique, le mouvement du cœur et l’imagination. Tout cela est déclenché d’abord et avant tout par la vision de l’œuvre (un tableau, une sculpture, une mosaïque, une tapisserie…). Cette émotion esthétique est donnée d’emblée, elle est accessible à tous, sans qu’il soit nécessaire d’être un spécialiste diplômé, il suffit d’un peu d’éducation du regard et de temps : du temps libéré pour la contemplation, même si, je vous l’accorde, le mot et la chose ne sont plus très en phase avec les temps qui courent....

Où est passée la rainette ?
"Où est passée la rainette ?" Interview croisée Géraldine Elschner et Stéphane Girel nous parlent de leur démarche de création. La motivation pour un nouveau “Pont des arts” C’est la deuxième fois que vous travaillez autour de Monet. Avez-vous préféré travailler sur l’un des deux albums ? G. Elschner. Les deux ont été complémentaires : j’avais aimé l’hiver, j’ai beaucoup aimé l’été aussi… Cela m’a permis de découvrir deux aspects différents du peintre : celui qui plantait son chevalet dans la Seine gelée (moins connu mais insolite), et celui qui passait des heures dans son paradis de Giverny. En visitant les jardins, j’avais eu envie tout de suite de traiter cet univers et de “plonger dans l’étang” par le biais d’une histoire, d’autant plus que chacun associe bien plus Monet aux nymphéas et que la question...

Frère des chevaux
"Frère des chevaux" Interview croisée Michel Piquemal et Stéphane Girel nous parlent de leur démarche de création. De l’œuvre à l’album Avez-vous dû beaucoup vous documenter sur la Préhistoire (histoire, époque, culture) et la grotte de Lascaux pour écrire ce récit ? Michel Piquemal. Je suis passionné par la Préhistoire depuis une quinzaine d’années. Je possède sur ce sujet énormément de livres… et même quelques objets de fouilles. Mais bien évidemment, pour écrire ce livre, je me suis replongé dans la documentation… Stéphane Girel. La documentation m’a été grandement été fournie par les éditeurs, ce qui a été très appréciable. On m’y indiquait quel type d’échafaudage représenter, des images de lampes à graisse, etc. Généralement, je n’aime pas trop me servir de documentation car c’est un frein à la création....

Fleur de sel
"Fleur de sel" Interview de l’auteure et de l’illustrateur Géraldine Elschner nous parle de sa démarche d’écriture. Vous avez déjà écrit plusieurs titres pour la collection « Pont des arts » portant sur des peintres ou sculpteur (Monet, Seurat, Klee et Rodin). Fleur de sel est le premier reposant sur une œuvre d’architecture ; comment avez-vous abordé cette œuvre de l’architecte du siècle des Lumières, Claude Nicolas Ledoux ? C’est la première fois qu’un tel sujet m’était proposé, mais le thème du sel m’a attirée tout de suite de même que la vision de Claude Nicolas Ledoux. J’avais visité le village textile de New Lanark en Écosse il y a des années, je m’étais intéressée au familistère de Godin à Guise, aux phalanstères de Fourier. Cela m’a donc tentée. Des premières idées sont venues rapidement mais il...

La Chasse au ça
"La Chasse au ça" Interview de l’auteure Christine Beigel nous fait entrer dans le Paris de Montmartre au XIXe siècle et nous fait découvrir sa démarche de création pour traiter une affiche bien célèbre ! Démarche et inspirations CRDP. Pourquoi avoir choisi de ne pas utiliser l’affiche Tournée du Chat Noir dans le récit ? Christine Beigel. Le Chat noir renvoie à la fois au chat animal, à un spectacle et à un lieu - le cabaret. Pour mettre en avant le théâtre dans toute sa splendeur (et le coup de théâtre de la double page finale), j’ai choisi la Bête parmi ces trois options. En effet, une affiche annonce et montre à la fois. J’ai voulu prendre le contrepied, en jouant la carte de l’invisibilité, du fantôme, de l’absence. Cela permet de mettre en place l’attente, l’impatience et l’envie (qui sont les...

Le Casque d’Opapi
"Le Casque d’Opapi" Interview croisée Comment parler de la guerre 14-18 à des enfants pour qui le sujet, l’époque et le sens sont si éloignés ? 2014 célèbre le centenaire de cet événement qui a marqué l’Histoire : Géraldine Elschner et Fred Sochard nous parlent de leur démarche pour aborder ce thème difficile en même temps que l’œuvre de Fernand Léger qui l’illustre. Inspirations Canopé-CRDP de l’académie d’Aix-Marseille. N’a-t-il pas été plus difficile de réaliser cet album qui prend sa source dans votre biographie ? Est-ce un album thérapeutique ? Géraldine Elschner. Thérapeutique… allez savoir. Je suis toujours tiraillée entre deux côtés, deux langues, deux pays, avec tout ce que cela a de positif aussi ! Ceci dit, l’histoire franco-allemande me poursuit depuis longtemps. Mon père allemand était soldat en...

Le Peintre de la beauté
"Le Peintre de la beauté" Interview de l’auteure L’auteure, Alice Brière-Haquet, nous parle de sa démarche de création. Inspirations CANOPÉ Aix-Marseille. Aimez-vous Sandro Botticelli et le connaissiez-vous particulièrement ? Vous a-t-il fallu beaucoup vous documenter pour faire ce travail ? Alice Brière-Haquet. Alors oui, j’aime beaucoup Sandro Botticelli, et la peinture de la Renaissance, surtout italienne. C’est un domaine qui me plaît depuis pas mal d’années, alors j’ai glané des informations petit à petit. Mais j’ai eu la chance de voir le tableau en vrai, à Florence, et je dois dire que ça a été une sorte de choc. Il y a des tableaux qui gagnent à rester dans l’imaginaire (comme La Joconde) et d’autres qui prennent toute leur mesure dans la réalité. La Naissance de Vénus fait partie de cette...

La tour Eiffel attaque
"La tour Eiffel attaque" Interview croisée Canopé-CRDP de l’académie de Besançon. Robert Delaunay a traité la tour Eiffel en série. Plus de trente tableaux en sont le sujet et sans nul doute en a-t-il esquissé bien plus. Est-ce ce côté répétitif, voire obsessionnel qui est à l’origine du personnage d’Angus de la Fourtel ? Christine Beigel. J’ai en effet créé mon personnage à partir de celui de Delaunay, en m’intéressant à sa quête (presque amoureuse) de la tour. Eiffel, Babel, l’artiste cherchait un langage de couleurs, un moyen d’exprimer ce symbole de Paris, la dame de fer, dans tous ses états. Et, si l’on se met à ses pieds, en renversant la tête pour en admirer la sienne, on peut vite avoir le tournis, en voir de toutes les couleurs. Le côté inaccessible et inhumain de la Géante la rend encore plus...

L’Ours et La Lune
"L’Ours et La Lune" Interview croisée L’auteure, Cécile Alix, et l’illustrateur, Antoine Guilloppé, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations CANOPÉ-CRDP Aix-Marseille. Avez-vous déjà travaillé à partir d’une « contrainte » comme l’impose celle de Pont des arts ? Comment avez-vous envisagé le lien entre le sculpteur, l’œuvre et la collection jeunesse ? Cécile Alix. Les contraintes habituelles d’une commande d’éditeur concernent habituellement le style, la longueur ou le découpage du texte… Par exemple, dernièrement, j’ai travaillé sur des comptines rimées et rythmées. Pour Pont des Arts, je n’ai pas ressenti de contrainte mais une invitation, une incitation à mêler une histoire à une œuvre et à son créateur. J’ai surtout cherché à relier mon texte et l’univers de François Pompon. À comprendre...

L’Assassin du calendrier
"L’Assassin du calendrier" Interview croisée L’auteure, Christine Beigel, et l’illustratrice, Delphine Jacquot, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations CANOPÉ Aix-Marseille : Christine, vous êtes à l’origine du choix de l’œuvre. Delphine, quelle a été votre réaction face à ce choix ? Aimez-vous l’époque du Moyen Âge ? Delphine Jacquot. Ayant un intérêt pour les miniatures - celles-ci m’ont d’ailleurs beaucoup inspirée dans mes autres albums -, je me suis très vite retrouvée dans ce choix et il m’a semblé audacieux et judicieux de faire découvrir cette œuvre aux enfants. J’aime l’époque du Moyen Âge dans l’histoire de l’art, pour ses compositions détaillées, ses perspectives frontales et ses gammes de couleurs. Christine Beigel. Ce texte sur les Très Riches Heures du duc de Berry est le...

La Maison en construction
"La Maison en construction" Interview Croisée L’auteure, Christine Beigel, et l’illustratrice, Christine Destours, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations CANOPÉ. Qu’avez-vous vu au tout départ dans cette Composition de Mondrian ? Avez-vous vu spontanément une maison ? Christine Beigel : Les cases de couleurs bordées de noir de Mondrian m’ont évoqué des portes à ouvrir vers l’imaginaire. J’ai donc moi-même ouvert cette première porte et créé une maison. À partir de là, l’idée de plusieurs appartements, avec autant de familles, s’est imposée. Car, qu’est-ce qu’une maison sinon un lieu de vie ? CANOPÉ. Avez-vous accepté facilement de travailler sur Mondrian ? Qu’avez-vous pensé du récit ? Christine Destours : C’est le hasard des discussions qui m’a amenée à faire ce projet, mais évidemment...

Le Petit Cheval bleu
"Le Petit Cheval bleu" Interview croisée Géraldine Elschner, auteure, et Élise Mansot, illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Entrer dans l’œuvre et le récit CANOPÉ Aix-Marseille. Comment le Petit Cheval bleu vous a-t-il fait penser au récit du petit enfant ? Géraldine Elschner. C’est Yvonne Rech, directrice du Salon du livre jeunesse de Sarrebruck en Allemagne, qui m’a montré ce tableau exposé au musée de la Sarre, en me demandant s’il ne m’inspirait pas… Oh que si ! Cela fait longtemps que j’avais envie de travailler autour de Franz Marc. Ce tableau n’est pas le plus connu, mais ce cheval, plus petit que les autres, a été peint pour un enfant. C’était un cadeau d’anniversaire pour Walter, le petit garçon de son ami August Macke. Il était donc idéal pour un Pont des arts. C’est...

L’arbre de Vie
"Le Gardien de l’arbre" Interview croisée L’auteure, Myriam Ouyessad, et l’illustratrice, Anja Klauss, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations CANOPÉ Aix-Marseille. Que vous a inspiré le tableau de Klimt au premier abord ? Myriam Ouyessad. Pour moi, au premier abord, cela a été l’harmonie, la grâce et la plénitude qui dominent ce tableau. L’enroulement des branchages, l’enlacement du couple, les couleurs, tout cela a participé à rendre ce tableau à la fois serein et lumineux. Lorsqu’on y regarde de plus près, l’oiseau de proie et le second personnage féminin introduisent une sorte de dissymétrie dans la composition. Mais pour moi, ils participent pleinement à l’équilibre du tableau. S’ils étaient absents, le tableau « pencherait », et à l’inverse, une symétrie parfaite serait...

Merci facteur !
"Merci facteur !" Interview Croisée L’auteure, Véronique Massenot, et l’illustratrice, Isabelle Charly, nous parlent de leur démarche de création. CANOPÉ Grenoble. Après Chagall, Hokusai, Le Corbusier, Picasso et Beaubourg, c’est votre sixième collaboration à la collection « Pont des arts ». C’est vous qui avez suggéré aux éditeurs de travailler sur le Palais Idéal du Facteur Cheval ! Vous le dites dans l’album Les Trois Musiciens autour de l’œuvre du même nom de Picasso. D’où vous vient cet enthousiasme, est-ce un rêve d’enfance ? Véronique Massenot. Depuis le premier album de cette collection, j’ai constitué une liste d’œuvres avec lesquelles je voulais travailler, tant le champ des possibles est énorme ! Le Palais Idéal était dans ma liste de vœux depuis le début. C’est important de parler d’artistes...

La Perruche et la Sirène
"La Perruche et la Sirène" Interview de l’auteure L’auteure, Véronique Massenot, nous parle de sa démarche de création. L’œuvre CANOPÉ Aix-Marseille. Comment avez-vous appréhendé le matériau et la méthode de Matisse ? Véronique Massenot. Très simplement, sans préjugé particulier. La question s’adresse peut-être davantage à Vanessa, l’illustratrice… Le collage est une technique que j’aime énormément. C’est celle que j’utilise quand il m’arrive d’illustrer à mon tour – notamment pour un éditeur mauricien. CANOPÉ. La taille de l’œuvre a-t-elle eu un impact sur votre travail d’écriture ? V. M. Non, car je n’ai pas eu le bonheur de la voir « en vrai »… Elle est conservée au Stedelijk Museum d’Amsterdam, un musée que je n’ai jamais visité. J’ai travaillé à partir de reproductions, de tailles variées mais très réduites...

Anna et Johanna
"Anna et Johanna" Interview croisée Écoutez l’auteure, Géraldine Elschner, et l’illustratrice, Florence Koenig, parler de leur démarche de création autour de l’album. 01 - Sources et inspirations par Canopé PACA 02 - Les ficelles de la création par Canopé PACA 03 - Le travail de l'illustratrice par Canopé PACA 04 - La collection Pont des arts par Canopé PACA

La Tentation des ténèbres
"La Tentation des ténèbres" Interview de l’auteure et de l’illustrateur Christine Beigel, l’auteure, et Rémi Saillard, l’illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. Sources et inspirations Quand avez-vous découvert La Tentation de saint Antoine ? Vous souvenez-vous de l’effet que l’œuvre de Bosch a produit sur vous ? Christine Beigel. J’ai eu la chance de beaucoup voyager dès mon plus jeune âge et d’avoir des parents amoureux d’art : nous passions beaucoup de temps dans les musées et tout autre monument historique (palais, église, etc.) susceptible d’exposer des œuvres d’art. J’ai découvert les œuvres de Bosch à Vienne, Venise, Bruxelles et Lisbonne. Je ne peux pas parler avec précision de mon ressenti à l’instant où j’ai vu pour la première fois La Tentation de saint Antoine, ne m’en...

La Grotte des animaux qui dansent
"La Grotte des animaux qui dansent" Interview croisée Cécile Alix, l’auteure, et Barroux, l’illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. Démarche et inspiration À la première lecture de l’histoire, on perçoit à quel point le récit tient compte des dernières découvertes scientifiques des équipes de chercheurs qui travaillent sur le site de la grotte Chauvet-Pont d’Arc. Comment vous êtes-vous documenté ? En quoi l’état de la recherche dans le domaine de la Préhistoire et de l’art pariétal vous a aidée ? Pouvez-vous nous donner quelques exemples précis dans l’histoire ? Cécile Alix. René Desbrosse, l’un de mes meilleurs amis, était paléontologue et préhistorien, j’aimais me promener dans les couloirs de sa propriété au milieu de ses « trouvailles », comme il nommait ses fossiles, os en tous genres...

Maman loup
"Maman loup" Interview croisée Géraldine Elschner, l’auteure, et Élodie Nouhen, l’illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Inspirations Qui des trois personnages de la sculpture a été le plus important à vos yeux pour entrer dans la démarche de création ? Géraldine Elschner. Le trio est inséparable. J’avais devant les yeux la sculpture admirée à Rome : ce mélange humain-animal, cette unité très forte. Eux trois contre le monde entier. Mais le récit s’est construit dès le départ dans la perspective de la louve, puisque c’est elle qui agit, qui cherche, qui trouve, qui sauve. Tellement présente, dominante, comme dans la sculpture. Élodie Nouhen. La louve. La louve sans hésitation. Je me suis concentrée sur elle avant même de penser la composition des doubles pages. J’ai fait de très...

Le Géant qui rêvait
"Le Géant qui rêvait" Interview croisée Véronique Massenot, l’auteure, et Peggy Nille, l’illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. L’Art abstrait, Kandinsky et Bleu du ciel Quel a été le premier effet produit sur vous par l’œuvre Bleu du ciel ? Véronique Massenot. Je connais ce tableau depuis longtemps. Et j’ai eu la chance de le voir plusieurs fois « en vrai » au Centre Georges-Pompidou. Mais je crois qu’il me fait toujours le même effet : une impression de rêverie, tranquille et stimulante. Comme si j’étais allongée sur une plage et que je regardais de drôles de cerfs-volants évoluer dans le ciel… Peggy Nille. J’ai le sentiment de l’avoir toujours vu. Aux contraires de certaines œuvres de Kandinsky, ce tableau est facile à appréhender, il n’est pas dérangeant ni agressif comme peut...

Quatre-Saisons Circus
"Quatre-Saisons Circus" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Laurence Gillot, l’auteure, et Lucile Placin, l’illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Démarche et inspiration Quelle relation aviez-vous avec l’œuvre d’Arcimboldo ? Quand l’avez-vous découverte ? Quelle réaction a-t-elle produite chez vous ? Laurence Gillot. Quand j’avais 10 ans, les personnages d’Arcimboldo m’effrayaient. J’ai néanmoins passé beaucoup de temps à les dévisager : leurs cheveux-raisins, leurs joues-pommes, leurs cheveux-branches me fascinaient. Influencée par Arcimboldo, je me souviens très bien avoir pensé que ma grand-tante Marcelle avait des joues-pêches, duveteuses et bien rebondies ou que le voisin de mes grands-parents avait un nez-noix très granuleux. Arcimboldo a stimulé mon imaginaire....

Les Deux Colombes
"Les Deux Colombes" Interview de l’auteure et de l’illustratreur Géraldine Elschner, l’auteure, et Zaü, l’illustrateur, nous parlent de leur démarche de création. De la colombe de Picasso… aux colombes de l’album Quelle a été votre première réaction lorsque les éditeurs ont évoqué La Colombe de la paix de Picasso ? Géraldine Elschner. Une évidence ! Plusieurs textes sur la Première Guerre mondiale et sur les trêves de Noël 1914 m’avaient déjà plongée dans cette thématique de la guerre et de la paix. Mon histoire familiale partagée entre la France et l’Allemagne m’a d’autre part toujours confrontée à ce sujet. Après la guerre, il était donc temps de passer ouvertement à la paix. Mais l’aborder de façon générale, théorique, et non plus comme le dénouement d’un épisode précis de l’Histoire, changeait la donne....

Pierrot, croqueur de mots
"Pierrot, croqueur de mots" Interview de l’auteure et de l’illustratrice Véronique Massenot, l’auteure, et Isabelle Charly, l’illustratrice, nous parlent de leur démarche de création. Pierre Larousse : une œuvre pas comme les autres C’est la première fois que Pont des arts ne s’appuie pas sur une œuvre artistique : comment l’avez-vous abordée ? Comme une œuvre littéraire ? Véronique Massenot. Je me demandais comment j’allais m’y prendre pour aborder une œuvre qui ne soit pas artistique au sens propre du terme, j’étais assez sceptique. Partir d’un texte – et non pas d’une peinture, d’une sculpture ou d’une architecture –, c’était excitant même si je ne l’avais jamais fait. C’est Larousse qui allait devenir le personnage héros du livre, chose que je n’avais jamais faite avant dans la collection Pont des...