Opalivres

Le plus souvent, les livres de cette collection nous invitent à découvrir une œuvre artistique à travers une histoire plus ou moins imaginaire mais permettant aux lecteurs de mieux la connaître.
Cette fois, il s’agit d’aborder en même temps que des peintures, sculptures…le contenant qui les abrite, ici le musée d’Art moderne de Paris, le musée Beaubourg.
Son architecture très controversée à l’époque, sert de prétexte aux auteurs pour jouer avec ses détracteurs.
Les inspecteurs Deverre et Defer reçoivent du service du Contrôle-de-Tout mission d’enquêter sur cette drôle d’usine dans laquelle des gens très nombreux font sagement la queue pour y pénétrer, tandis que ceux qui en sortent paraissent tout "changés, chamboulés, ébouriffés du cerveau".
Nos deux Dupon(t)/(d) commencent leur enquête par une approche depuis la fontaine Stravinsky (avec les œuvres de Tinguely et de Saint Phalle). Ils pénètrent ensuite par effraction dans le musée où les attend un monde étrange et haut en couleur…que nous découvrons en leur compagnie…
Finalement subjugués par la richesse du lieu et son aspect ludique, les enquêteurs décident de s’y enfermer pour toujours, abandonnant leur mission au profit du plaisir.
Original et ludique, ce livre s’adresse de préférence à des enfants ayant déjà de petites connaissances artistiques. Il pourra aussi être une excellente préparation à une visite du bâtiment construit par Piano, Rogers et Franchini, et une approche à la découverte d’œuvres d’art moderne.
Les clins d’œil aux œuvres sont très nombreux et quelques pages documentaires finales apportent des informations utiles.

A recommander à partir de 6 ans.

Bibliothèque pour Tous

Deux inspecteurs, Deverre et Defer, sont appelés au téléphone par le service du Contrôle-de-Tout pour une mission secrète au centre Pompidou : découvrir ce que fabrique l’usine. Munis de leurs instruments d’investigation, ils testent la fontaine extérieure, s’étonnent des visiteurs transformés par la visite et profitent de la nuit pour se glisser dans l’usine. Les deux compères déambulent parmi les œuvres, s’amusent de leurs découvertes et s’invitent à la fête d’une ribambelle de personnages dans le hall.
C’est dans un parcours très coloré, insolite et semblant en perpétuel mouvement que nous entraînent les deux inspecteurs aux allures de Dupond et Dupont. Dialogues, jeux de mots et effets de typographie rendent le texte vivant et dynamique. L’architecture des lieux, tels le jardin d’hiver de Jean Dubuffet, les escalators comparés à un immense toboggan ou le hall d’entrée, est particulièrement bien représentée […]. Quatre pages d’information en fin d’ouvrage aideront […] le jeune lecteur à mieux appréhender le centre Pompidou et ses collections.

Voir toutes les critiques