PNG - 83.8 ko
PNG - 57.7 ko






























Un vent de folie souffle sur « Pompidou » !
Les inspecteurs mènent l’enquête et nous font découvrir
le musée : ses œuvres mais aussi le bâtiment !
Pour ses architectes, le musée devait susciter la curiosité et donner l’envie d’y entrer. Ce bâtiment n’est donc pas « un monument mais une fête, un grand jouet urbain ». Fidèle à ce lieu si vivant et coloré, le livre est un vrai feu d’artifice d’art et de couleurs. Même la mise en page du texte s’anime ! C’est une aventure ludique parsemée de surprises à travers le musée. Des reproductions et des clins d’œil à de nombreux artistes sont égrenés au cours du récit : Niki de Saint-Phalle, Tinguely, Calder, Dubuffet, Duchamp, Picasso, Matisse… Comme toujours dans la collection, nous retrouvons des photos des œuvres à la fin de l’ouvrage.

Que nous racontent les auteurs ?

Comment avez-vous fait le pont entre les différentes œuvres du musée ?
(extrait de l’interview croisée de Véronique Massenot et Fred Sochard
menée par Stéphanie Béjian du CRDP d’Aix-Marseille)

Fred Sochard (l’illustrateur) :
(…) Je voulais construire un univers cohérent. J’ai traité les œuvres comme un matériau, en gardant
à l’esprit la richesse du lieu et des œuvres, la diversité, une harmonie et un rythme à créer.
Après, l’important de mon traitement graphique a été de créer un pont (invisible) entre le récit
et les illustrations.

PNG - 79.4 ko

Véronique Massenot (l’auteure) :
Non seulement il y a la diversité des œuvres mais il y aussi celle du bâtiment : l’extérieur - la place, la fontaine, les différentes façades - et l’intérieur – les différents lieux, les différentes œuvres,
les différents styles et genres. J’y suis retournée plusieurs fois pendant l’écriture du texte pour revoir les œuvres. Et puis, l’exposition permanente change tous les deux mois, les œuvres tournent !
Le Rhinocéros par exemple n’y était plus. C’est un musée vivant, et il faut y retourner régulièrement pour voir un peu tout. J’ai donc essayé de faire en sorte que tout soit représenté : les différents endroits (dehors, dedans, devant, derrière, l’escalator, l’étage et le rez-de-chaussée), la production industrielle (avec la double page des chaises design), les espaces -sculptures (la grotte de Dubuffet) dans lesquels on peut entrer, l’art contemporain et l’art moderne avec les œuvres de Matisse, Picasso, Calder… Il fallait que le résultat dans l’album donne la même impression de diversité et de multitude que dans le lieu - même. Fred a contribué à cela en travaillant sur ordinateur pour créer une ambiance visuelle proche de certains jeux vidéo, car les arts numériques aussi sont représentés au musée. Le résultat est dynamique, coloré, contrasté et décalé… comme à Pompidou !

Pour poursuivre la visite et voir les œuvres, rendez-vous au musée du Centre Pompidou à Paris
et à Metz, Centre Pompidou-Metz. Enfin, découvrez l’exposition Rond et carré au Centre Pompidou mobile. Cette structure mobile, démontable et transportable permet de présenter des chefs d’œuvres de l’art moderne et contemporain. C’est une première mondiale !


PNG - 225.6 ko